Version 3.1, quoi de nouveau ?

Version 3.1, quoi de nouveau ?

menu3CohL

Outre le changement d’interface, la version 3.1 apporte un nombre important de changements dont les bénéfices vont apparaître graduellement.

a) Traitement des DCI :

Le changement le plus important concerne le traitement des DCI. Une DCI est dorénavant traitée comme un article. Il en résulte que la gestion des DCI est intégralement prise en charge dans le module STOCKS. L’option PARAMÈTRES | DCI est donc obsolète et ne doit plus être utilisée. Il en est de même pour les classes et sous-classes thérapeutiques, traitées également comme articles.

Pour cela, le système introduit la notion de « niveau » :

– Niveau 0 : articles proprement dits, susceptibles d’être mouvementés par des opérations de stock (entrées, sorties, ajustements, …). Un article peut avoir une DCI, si sa famille l’impose (C’est le cas de la famille des PRODUITS PHAMACEUTIQUES).

– Niveau 1 : DCI, une DCI peut faire l’objet d’une commande (en achat ou en consommation). Elle ne peut être mouvementée par une opération de stock. La « DCI » d’une DCI est sa sous-classe thérapeutique. Une DCI ne peut pas exister sans sous-classe thérapeutique.

– Niveau 2 : Sous-classe thérapeutique. La « DCI » d’une sous-classe thérapeutique est sa classe thérapeutique. Une sous-classe thérapeutique ne peut pas exister sans classe thérapeutique.

– Niveau 3 : Classe thérapeutique. Une classe thérapeutique n’a pas de « DCI ».

 

Cette nouvelle méthode rend plus aisée la production d’indicateurs relatifs aux DCI ( voir notamment ARTICLES | DCI | Fiche de stock).

b) Intégration du module de PAYE :

L’intégration des modules GRH et PAYE a induit des changements au niveau notamment des modules COMPTABILITÉ, TRÉSORERIE et BUDGET.

1) COMPTABILITÉ :

Le format des OD de paye à importer a changé. Il faut faire bien attention à le respecter. Ce format est présenté dans l’option d’aide de la fonction COMPTABILITÉ | OD Paye | Saisir.

2) TRÉSORERIE :

Le décaissement lié à la paye peut résulter d’une OD paye saisie dans le module COMPTABILITÉ (méthode classique). Dans ce cas, cette OD correspond à un ensemble de salariés d’un même groupe budgétaire. Elle peut être extraite du module PAYE. Dans ce cas, le système fusionne les payes d’un ensemble de salariés. Si vous utilisez l’ancienne méthode, choisissez l’option (nouvelle)  « OD »,

3) Élimination des journaux typés :

Le module ACHATS utilisait la notion de « type » de journaux. Un journal pouvait être lié à des articles de STOCK, des prestations de SERVICE, des DCI ou des biens IMMOBILISÉS. Cette notion, parfois lourde à gérer, n’est plus utilisée. Les éléments du profil (Familles) sont suffisantes pour identifier le type d’entrée autorisé. Par exemple, si la famille 95 « Catalogue des biens immobilisés » figure dans le profil de l’usager, celui-ci peut commander et réceptionner des éléments du catalogue, peu importe le journal choisi (ce dernier doit évidemment figurer dans le profil de l’usager).

4) Validation globale des commandes :

Une procédure de validation globale, par service, est maintenant activée dans le module CONSOMMATION.

5) Module STOCKS :

– Fiche de stock : la fiche de stock peut maintenant être produite selon un grand nombre de critères (exercice, période, magasin, lot, unité de compte. …). Dans la même option (STOCKS | ARTICLES), plusieurs sommaires (en quantité et en valeur) sont disponibles (magasin, lot, période),
– Contrôle de cohérence : la fonction STOCKS | UTILITAIRES | CONTRÔLE DE COHÉRENCE a été totalement révisée. Elle a permis de détecter des erreurs (notamment, mauvais choix de lot, de date de péremption ou de magasin) que l’ancienne technique ne permettait pas de trouver. Il est vivement recommandé d’exécuter quotidiennement cet importante option.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *