Actions de formation sur le système 3coh

Actions de formation sur le système 3coh

formationPrésences Int’l envisage d’entreprendre des actions de formation gratuite sur le système 3Coh.

La formation sera dispensée par groupe d’établissements par wilaya et s’adressera aux représentants des DSP et des Directions des établissements de santé ainsi qu’aux personnels des établissements chargés de l’exploitation du système 3Coh. La prise en charge des moyens logistiques (salles de formation, pause-café restauration, … ) devant être assurée par la DSP concernée.

Les établissements bénéficiaires devraient avoir adhéré à la convention d’assistance technique et de formation, couvrant l’exercice 2016.

Le programme de formation sera élaboré en tenant compte des besoins réels des DSP et des établissements.

Partager cet article

Commentaires (10)

  • eph ahmeb bouras de tenes Répondre

    nous voulons plus informations sur La formation

    5 avril 2016 - 11 h 25 min
  • cir"Qui aiment l'ALgérie et la Santé" Répondre

    Je ne comprend pas!!!!, pourquoi IPrensence veut lancé cette formation gratuite sans collaboration avec notre Tutelle « DSII-MSPRH » c’est la direction de l’informatique, !!!!!!!
    Nous les DSP on reçoit les instructions que de notre Tutelle, et on respecte beaucoup la voix hiérarchique,
    pourquoi IPresence ne s’adresse pas à la DSII pour planifier cette formation gratuite ????
    ET EN PLUS, 3COH est débuté ça fait plus de 06 ans, pour quoi seulement en 2016 que IPresence pense aux représentants des DSP, qui étaient exclu des formations depuis la naissance de 3COH
    moi personnellement je pense que le système 3COH n’est pas réussi de tout parceque il a mal démarré.
    et je demande à IPresence d’oublie cette formation gratuite

    5 avril 2016 - 14 h 01 min
    • ABDI Répondre

      Bien dit « CIR »
      C’et maintenant que iPrésence a compris que seul le CIR qui est capable de mettre le train sur son chemain, mais après quoi ?
      Des milliards de centimes investis dans des infructueuses formations et les résultats un grand 0

      votre amis ABDI

      6 avril 2016 - 10 h 14 min
    • Thesorus! Répondre

      Vous devriez laisser comme identifiant non pas ‘ »CIR qui aiment l’Algérie et la santé »‘ mais plutôt  » CIR et CIES qui aimaient un certain monsieur- epipharm et ses bienfaits sonnants et trébuchants » … n’est ce pas, messieurs-dames les détracteurs de l’Algérie qui « avance avec ou sans vous »?!

      7 avril 2016 - 16 h 20 min
  • PRESENCES Int'l Répondre

    Cher Monsieur (ou Madame) « anonymos »

    Merci pour votre aimable conseil ! Nous n’en tiendrons évidemment pas compte car il y a, fort heureusement, des personnes qui, assoiffées de connaissance, nous demandent des formations. Nous sommes à leur disposition et à la disposition de tous ceux et de toutes celles qui veulent apprendre et progresser. Si vous n’avez pas les capacités pour apprécier ce geste de notre part, libre à vous de faire vos choix; ce n’est pas nous qui allons vous obliger à quoi que ce soit.

    Quant à votre tutelle, vous devrez vous adresser à elle pour savoir pourquoi elle n’est pas impliquée dans ce processus.

    Pour rappel, nous avons un mandat du Conseil des Ministres, via le Ministère des Finances, pour mener à bien ce projet. Il le sera quelles que soient les contraintes quelles que soient les difficultés que nous rencontrons ou que rencontrent les utilisateurs de 3COH.

    Pour votre information, un ensemble de cours sur 3COH seront bientôt disponibles sur notre site; ne vous sentez surtout pas obligé de les consulter.

    A bon entendeur

    PRÉSENCES Int’l

    6 avril 2016 - 8 h 56 min
  • Anonyme Répondre

    Bonsoir tout le monde

    A mon avis, il est préférable pour Ipresences de faire des formations sur le site même de l’établissement concerné et non à la DSP, motif si la formation se fait à al DSP les directeurs des établissements n’enverront que les agents de saisie avec l’informaticien et les vrais utilisateurs seront toujours à l’abri pour ne pas s’impliquer.
    la raison de l’échec de 3coh aux établissements c’est que les 1ers responsables ont tout mis sur le dos des informaticiens

    6 avril 2016 - 12 h 04 min
    • Thesorus! Répondre

      C’est une autre vérité dévoilée par « Anonyme » … Effectivement, les directeurs d’établissement public de santé ont tout mis sur le compte des seuls informaticiens. Simple question: Qui de ces gestionnaires a installé un PC sur son bureau et qui le manipule dans l’espace « Tableau de bord » que lui permet ce fameux SYSTEME de gestion intégrée, juste pour survoler les événements qui se déroulent dans son établissement … UN SIMPLE CLIC SUR LE CLAVIER! Quelques uns sont au TOP et évoluent en temps RÉEL! Chapeau bas messieurs, vous êtes les nouveaux Managers des temps modernes.

      7 avril 2016 - 16 h 13 min
  • kaci le comptable Répondre

    salut..de là où je suis je comprend et j’affirme que les établissements hospitaliers n’ayant pas adhérés à 3COH, ont des choses à cacher(si ce n’est à voler).

    6 avril 2016 - 13 h 54 min
    • Thesorus! Répondre

      Je vous le concède, cher ami! Effectivement, beaucoup de nos gestionnaires de la santé, ainsi que d’autres en haut lieu, se sentent nus devant ce SYSTEME informatisé de comptabilité de gestion; voyant en lui une MENACE: pourquoi?
      Pour la simple raison que ce SYSTEME exige une évolution de la gestion en temps RÉEL … Il n’y a plus de place à la gabegie et aux larcins quotidiens et habituels et beaucoup de détournements seront dévoilés sinon, non permis grâce à cette sentinelle des temps modernes.

      7 avril 2016 - 16 h 02 min
  • Thesorus! Répondre

    Heureusement qu’il existe une frange des Directeurs de la santé de wilaya qui sont d’actualité et qui préconisent fermement aux gestionnaires des établissements publics de santé d’accélérer le processus d’application d’un SYSTEME informatisé de comptabilité de gestion et non le choix d’un simple LOGICIEL!
    Donc, Bravo à ces messieurs qui se démarquent intelligemment d’un certain monsieur-informatique du MSPRH qui ne fait aucune différence entre un simple logiciel et un Progiciel-système adopté par le conseil des ministres, piloté par le ministère des finances dans le but d’être appliqué par le MSPRH. Point barre!

    7 avril 2016 - 16 h 34 min

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *