ARRETE Interministériel …

ARRETE Interministériel …

precisions1 – PRÉCISIONS UTILES

Dans son article 1, l’arrêté interministériel (Finances, Santé) qui vient d’être signé par les deux Ministres et dont la publication dans le Journal Officiel est imminente, rappelle que « … En application des dispositions de l’article 5 du décret exécutif n° 14-106 du 10 Joumada El Oula 1435 correspondant au 12 mars 2014 susvisé, le présent arrêté a pour objet de fixer les modalités d’application du système informatisé de comptabilité de gestion au sein des établissements publics de santé, ainsi que la liste des établissements publics de santé concernés par la mise en œuvre de ce système ».

L’article 2 précise que « …Le système informatisé de comptabilité de gestion est mis en place, au niveau des gestionnaires des établissements publics de santé, au moyen d’un système basé sur la gestion en temps réel de l’établissementet la circulation de l’information ». Ceci signifie en clair que le bon fonctionnement du système incombe en premier lieu aux gestionnaires des établissements hospitaliers, et en particulier au chef de l’établissement. Ce chef d’établissement doit donc être directement et personnellement impliqué dans le bon fonctionnement du système. Par ailleurs, l’expression circulation de l’information signifie non seulement circulation interne au sein de l’établissement, mais également entre l’établissement et d’autres structures comme les DSP ou le Ministère de tutelle, entre autres.

L’article 5 énonce que «  Le système informatisé de comptabilité de gestion dispose de tous les moyens informatiques permettant les ajouts et les mises à jour du logiciel et/ou de la documentation y afférente. Ces moyens informatiques constituent également des supports d’échanges entre les utilisateurs du dit système ».   Cet article fait en particulier référence au site web (www.ipresences.com) qui a été spécialement conçu pour faciliter la mise en place et la maintenance du logiciel. On comprend, à travers cet article, que tous les acteurs concernés par le projet sont invités à utiliser ces moyens pour s’informer des éventuels changements ou mises à jour du logiciel ou de sa documentation. Le fait que l’article fait mention d’ajouts et de mises à jour signifie que le système mis en place n’est pas figé et qu’il fera l’objet de changements (correction d’erreurs, ajouts de nouvelles fonctionnalités, passage à de nouvelles plateformes technologiques, etc.). Les gestionnaires des établissements devront prendre les dispositions nécessaires pour avoir un système constamment à jour. Ceci signifie également que les différents acteurs du projet doivent subir une formation permanente pour être au fait des nouveaux développements.

 … à suivre

 

Partager cet article

Commentaires (20)

  • SEHAB Souleimane analyste formateur 3coh Répondre

    salam

    après une première lecture de l’arrêté Interministériel je constate que les formateurs 3coh ne figurent pas dans le texte d’application du système

    quel est le sort de ces formateurs la ?

    24 novembre 2014 - 13 h 13 min
    • Ipresences Répondre

      Réponse à Suleimane
      Dans son article 17 qui sera commenté demain (mardi 25), l’arrêté fait explicitement référence aux formateurs. Ceux-ci auront pour mission d’assister le comité de suivi du projet pour l’exploitation optimale du système.

      … plus de détails demain

      24 novembre 2014 - 15 h 53 min
      • sehab souleimane Répondre

        merci encore

        24 novembre 2014 - 18 h 01 min
  • Anonyme Répondre

    Le formateurs son affaire est avec ipresences. vouliez vous un indemnité ou quoi?  » Li Khdam ; Khdm fi sabili allah.

    24 novembre 2014 - 14 h 34 min
    • sehab souleimane Répondre

      salam hbibna
      non chère amis … l’indemnité … !
      la seul récompense pour nous c’est de voir le système opérationnel et malgré des gent comme vous .. lol

      24 novembre 2014 - 18 h 01 min
  • EH Répondre

    SALAM
    EST CE QUE LES EH SONT CONCERNNE PAR TRICO ????????

    24 novembre 2014 - 19 h 19 min
  • Amine Répondre

    l’arrêté Interministériel ne parle pas de 3coh , elle concerne un logiciel de la part de l’union européenne ….merci.

    25 novembre 2014 - 7 h 40 min
    • Formateur Répondre

      Bonjour, vous vous trompez monsieur puisque le ministre des finances l’as signé donc c’est qu’il s’agit du Tricoh,…les textes aussi il font référence à ce dernier comme :

      En application des dispositions de l’article 5 du décret exécutif n° 14-106 du 10 Joumada El Oula 1435 correspondant au 12 mars 2014 susvisé, le présent arrêté a pour objet de fixer les modalités d’application du système informatisé de comptabilité de gestion au sein des établissements publics de santé, ainsi que la liste des établissements publics de santé concernés par la mise en œuvre de ce système

      26 novembre 2014 - 10 h 37 min
        • Anonyme Répondre

          OUI ON A VU CA MAIS OU EST 3COH? YA PAS QUE 3COH COMME SYSTEME INFORMATIQUE CA SE PEUT QUE CA PARLE D4AUTRE SYSTEME

          27 novembre 2014 - 9 h 04 min
          • Formateur

            Oui monsieur vous avez raison ça peut être n’importe quel système, seulement les textes suivant leur publication sont tous en relation :

            L’arrêter en question il fait référence au décret n°14-106, qui lui fait référence au décret n° 09-110 (et celui-ci concerne justement le système triple comptabilité hospitalière)

            Si vous prenez la peine de lire les textes, objectivement , vous allez en être convaincu !

            Salutations,

            28 novembre 2014 - 19 h 20 min
      • Anonyme Répondre

        oui mais ou est le 3coh dans tout cela???

        26 novembre 2014 - 13 h 25 min
        • Formateur Répondre

          Bonjour Mr,

          Je n’ai aucune raison (voir intérêt) à vous mentir … après tout c’est un projet de l’état donc c’est à votre direction de la santé d’affirmer ou infirmer ce qui as été écrit ci dessus…

          Mes salutations,

          27 novembre 2014 - 9 h 19 min
          • Anonyme

            justement le pb est la ?

            28 novembre 2014 - 17 h 10 min
          • Anonyme

            tout ça on le sait depuis 04ans mais si les textes étaient plus claires que ça et si les deux ministères ont pris le projet d’une façon plus sérieuse que ça ca n’aurait pas donné ce résultat qu’on vois actuellement chaque année redémarrage à zero…….à cause des retards et manque de données.
            un Systeme informatique de gestion est conçu pour satisfaire les besoins des Etablissement pour bien gérer non pas le contraire on nous impose une méthode de de travail qui ne convient pas à notre façon de gérer sur le terrain…on nous disait depuis 4ans que le système va changer et les textes vont changer pour s’adapter au logiciel qui se réfère à une réglementation qui n’est pas exécutée chez nous. mais voila 4ans après rien n’a changé problème des marchés, problème du budget, problème des inventaires, problèmes des opérations en retard, problème d’exercice clos…. problème de clôture d’exercice….etc.
            alors quoi faire ? continuer a bricoler et refaire chaque année les mêmes erreurs ou arrêter ou bien trouver une meilleure solution pour arranger les choses et les faire avancer

            9 décembre 2014 - 11 h 03 min
  • moi-meme Répondre

    rien ne parle de 3coh ca parle d’un systeme informatique que le ministere peut acheter d’ici demain . les textes sont flou .
    ou est 3coh dans tout ca et ou est ipresences?? le systeme peut etre sys…… et le concepteur peut etre n’iporte qui … ce qui veut dire un nouveau projet en cours…..cela n’est pas etonant !!!!

    25 novembre 2014 - 11 h 15 min
    • MOI-MEME Répondre

      CE PROJET ET LA FACON DONT LES CHOSES SE SONT DEROULEE PENDANT 04ANS ET LE RESULTAT OBTENU EST UNE HONTE POUR L’ALGERIE ET C’EST UNE BONNE PREUVE QUE LES CHOSES MARCHENT TRES BIEN COMME IL LE FAUT.

      27 novembre 2014 - 15 h 52 min
  • b.ahmed Répondre

    voila je veut le démareé mais comment pour mes stock sont a jour

    7 décembre 2014 - 11 h 36 min
  • utilisateur 3coh Répondre

    Cri de détresse (utilsateurs de 3coh)

    A qui pouvons nous nous adresser ?
    A ipresences ou au msprh ou bien mdf ?
    Au secours au secours au secours…… depuis 04ans notre souffrance et notre routine de faire et de refaire la même chose chaque année ne veut pas avoir fin.
    Nous somme obligé de saisir toutes les données bien sûre en respectant les règles de gestion comptable en passant par le marché ou la proforma ou bien la convention, dans le cas des marchés les marchés ne sont visés qu’au mois de juin et cela est un grand handicape, il ya des établissements qui achètent sans bon de commande et qui réceptionnent au fur et a mesure et a la fin de l’année font un bon de commande global pour un marché xxxx !!!!! Comment gérer ca sur le système ? bien sûre on doit bricoler non pas refléter la réalité car ca ne colle pas.
    on doit saisir d’abord les entrées pour pouvoir livrer les sorties ? bien sûre on doit bricoler, bricoler et bricoler en imaginant des préformas et des bon de commande inexistants afain de pouvoir réceptionner le stock et le jour ou la facture arrive on trouve des décalages flagrants !!!!
    Ce système a séparé la gestion des immobilisations famille 95 et les familles de stock (alors que sur la même facture on peut trouver des immo et du consommable en même temps ? et sur le même bon de livraison interne (consommation) on peut trouver aussi des immo et du consommable ?cela nous oblige aussi a bricoler .
    La gestion sur le terrain est tout à fait différente de la gestion sur le système
    le système doit refléter la réalité mais chez nous cela est impossible,
    Le problème de clôture de l’exercice se pose aussi au 31/12 on doit clôturer les familles et les modules sachant que la réception des facture de l’année précédente continue jusqu’àu 31/03 de l’année suivante cela aussi nous oblige a bricoler …. !!!!
    Sans parler du budget qui arrive au mois de mai et les opérations du mandatement et de payement… et les OD sur la plus part des utilisateurs coincent !!!
    Les retards de transmissions des données nous ramènent au redémarrage de l’exercice chaque année .
    Le concepteur nous disait depuis 4ans « « « « les lois vont changer pour que ce genre de pb ne se posent plus 4 ans âpres c toujours les mêmes problèmes qui se posent » » » au contraire un autre gros problème viens de survenir l’histoire du contrat que les directeurs refusent de signer et ipresences qui nous bloque et nous permet pas de faire des mise a jour ou de demander de l’aide !!!!
    Qui peut nous régler ses problèmes svp ?

    22 décembre 2014 - 13 h 18 min
    • Fouad Répondre

      Tricoh ou autre chose je pense que saisir l information meme prédictive pendant 4ans avec des efforts de réhabilittion de la réalité de notre quotidien de gestion dans un sens transversal,et la faire circuler meme en réuninons de routine sont deux indicateurs globaux d un tableau de bord wolswagen!

      25 décembre 2014 - 22 h 18 min

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *