De l’ombre à la lumière

Ils étaient deux, puis trois, puis plus de quarante. Ils sont maintenant trente et un (31). Militants, dévoués et infatigables, … ils ont, pendant quatre ans, sillonné notre vaste pays : de Ghazaouet à Annaba, en passant par Béchar, Djelfa ou Tamanrasset..

Ils ont pour nom Faïrouz, Moussa, Aïcha, Hamid, Nora, Hocine, et les autres …Ils sont l’âme de la grande famille des tricoteurs.

Qui sont-ils vraiment ? Nous leur avons demandé de sortir de l’ombre et de se présenter..suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *