F.A.Q

Foire Aux Questions


La notion de « décharge » n’a aucun sens en comptabilité. Les relations avec les autres établissements sont de type client-fournisseur. Lorsque vous livrez des biens et/ou des services à un autre établissement, ce dernier est votre client (module CONSOMMATION). Lorsque cet établissement vous livre des biens et/ou des services, il est votre fournisseur (module ACHATS).

Dans tous les cas, les biens et services sont valorisés à leur juste valeur (valeur du marché). Cela est également valable pour les dons qui donnent lieu à une entrée en stock à la juste valeur des biens reçus. Ceci s’applique de la même manière aux biens immobilisés échangés.

En matière d’analyse, vous disposez de tous les outils pour expliquer les résultats produits. Cependant, 3COH étant conçu pour une utilisation en temps réel, cette analyse devrait se faire sur une base régulière (au moins une fois par mois) et non par à coups des années après saisie des données.

28/10/2018

Pour qu’un service apparaisse dans le module VENTE AU COMPTOIR, 2 conditions doivent être réunies :

a) Le service doit avoir les qualificatifs « INTERNE’ et ‘FACTURATION’ (dans le module CLIENTS ET REDEVABLES)

b) Ce service doit figurer dans le profil sous l’onglet ‘CATEGORIES CLIENTS.

Il faut vérifier ces 2 points.

Pour clôturer l’année congé, période du 01/07/2017 au 30/06/2018, il faut fixer la date du module GRH ET la date de clôture des congés au 30.06.2018.

L’employé dont l’invalidité est déclarée, percevra une Indemnité d’invalidité de la CNAS et donc sa paye au niveau de l’établissement devra être bloquée.
Dans le système 3COH, ce cas est traité comme une « interruption temporaire de travail ». Il y a lieu d’indiquer une période d’interruption arbitraire qui sera régularisée, soit au moment du retour prématuré de l’employé (réintégration), soit par prolongation de la cessation temporaire de travail.
Dans la Table PAYE-GRH | Positions statutaires, il a été ajouté la sous-position 65 ‘Invalidité de longue durée » dans la position 60 (Voir la feuille EXCEL téléchargeable depuis le site > Menu principal > Téléchargements > Télécharger le Référentiel > Tables GRH-PAYE | Positions statutaires > Bouton télécharger).
Il faut importer cette feuille dans le système (UMS | Importation | Tables PAYE-GRH | Positions statutaires).

a) Assurez-vous que l’exercice 2018 existe :

PARAMETRES | EXERCICES ET PERIODES | NOUVEL EXERCICE | PERIODES

b) Dans le module COMPTABILITE BUDGETAIRE

Activez CLOTURE DE L’EXERCICE

Fixez la section à DEPENSES | SAISIR | VALIDER
Fixez la section à RECETTES | SAISIR | VALIDER

c) Dans le module PARAMETRES

DISPONIBILITES | Fixer la date du module COMPTABILITE BUDGETAIRE au 01.01.2018

IP 29/04/2018

Il faut sélectionner le dossier de l’employé, activer l’onglet PAYE, se positionner sur la rubrique MUTUELLE, faire un double clic et décocher le check box ‘EFFECTIF’.

Il faut utiliser l’opération MOUVEMENT INDIVIDUEL | REINTÉGRATION pour enregistrer la date effective de reprise de travail de l’employé qui était en disponibilité.

Avant de passer à un nouvel exercice, il faut importer la situation au 31.12 de l’exercice précédent. Ainsi, pour passer à l’exercice 2018, il faut importer la situation au 31.12.2017.

a) Stocks

Il faut que chaque magasin établisse la situation de ses stocks au 31.12.2017, en quantité et en valeur. Cette situation doit être consignée dans des fichiers EXCEL dont le format est disponible dans le module UMS (option IMPORTATION)

b) Dettes

Le fichier des FOURNISSEURS et l’État de vos dettes au 31.12.2017 doivent être constiués. Cet état doit également être importé (également avec UMS)

c) IMMOBILISATIONS

Le fichier des immobilisations au 31.12.2017 doit être constitué et complété puisque le fichier importé dans le système également par UMS.

Ceci est le minimum pour pouvoir passer à 2018.